Douleur au genou : Notions importantes

FacebookPartager/Marquer

Quelques points à connaître sur l’origine de la douleur au genou.

  • L’articulation du genou possède trois compartiments : fémoro-tibial interne, fémoro-tibial externe et fémoro-patellaire.
  • La douleur au genou peut être causée par une blessure, par une dégénérescence, par de l’arthrite, quelquefois par une infection et plus rarement par des tumeurs osseuses.
  • Les ligaments à l’intérieur du genou (ligaments croisés) et sur les côtés intérieurs et extérieurs du genou (ligaments collatéraux) stabilisent l’articulation.
  • Le traitement chirurgical de la blessure du ligament peut nécessiter une suture, une greffe et une greffe synthétique. Certains patients ont besoin de remplacer l’intégralité du genou.
  • Les rayons X normalement pratiqués ne permettent pas de révéler les lésions du ménisque mais peuvent être utilisés pour exclure d’autres problèmes des os et des tissus. L’arthroscopie et les examens IRM sont le plus souvent employés pour diagnostiquer les maux du genou ; de temps en temps, un prélèvement de fluide à l’aide d’une aiguille est réalisé.
  • L’articulation du genou est généralement l’une des articulations les plus touchées par les maladies rhumatismales (plus de 100 types de maladies). Les maladies rhumatismales sont des maladies du système immunitaire qui affectent divers tissus du corps, y compris les articulations, et qui causent de l’arthrite (douleur, gonflement, rigidité et mouvements articulatoires limités).

Comment le genou fonctionne-t-il et quelle est sa fonction ?Douleur genou

Le genou est une articulation qui a trois compartiments ; un compartiment interne (médial) et un compartiment externe (latéral). La rotule (patella) rejoint le fémur pour former un troisième compartiment appelé fémoro-patellaire. Le fémur se rattache au grand tibia, formant l’articulation principale du genou.
L’articulation du genou est entourée par une capsule commune avec les ligaments qui attachent l’intérieur et l’extérieur de l’articulation (ligaments collatéraux) et qui se croisent également dans l’articulation (ligaments croisés). Ces ligaments fournissent stabilité et force à l’articulation du genou.

Le ménisque est un épais coussinet de cartilage entre les deux articulations formées par le fémur et par le tibia. Le ménisque joue le rôle d’une surface lisse qui facilite le mouvement et qui absorbe le poids du corps au-dessus du genou lorsqu’on se tient en position debout. L’articulation du genou est entourée de sacs remplis de fluide, appelés bourses séreuses, qui facilitent le glissement et réduisent le frottement avec les tendons. En dessous de la rotule, il y a un grand tendon (tendon patellaire) qui vient s’attacher à l’avant de l’os du tibia. De gros vaisseaux sanguins passent dans une zone derrière le genou (désignée sous le nom de zone poplitée). Les gros muscles de la cuisse déplacent le genou. Dans l’avant de la cuisse, les muscles quadriceps étendent l’articulation du genou. Derrière la cuisse, les muscles des tendons fléchissent le genou. Le genou tourne également légèrement sous l’effet de certains muscles spécifiques de la cuisse.

Le genou a pour rôle de permettre le mouvement de la jambe. Il est essentiel pour marcher normalement. Le genou se fléchit normalement jusqu’à un maximum de 135 degrés et s’étend jusqu’à 0 degrés. Les bourses séreuses, les sacs remplis de fluide, servent au glissement des tendons pour réduire la force de frottement pendant qu’ils se déplacent. Le genou est une articulation qui supporte le poids du corps. Chaque ménisque sert à répartir le poids équitablement sur toute la surface et facilite également le mouvement en relâchant du fluide dans l’articulation pour une lubrification parfaite.

Le but de cet article est de donner au lecteur un aperçu des causes des douleurs au genou. La plupart des sujets abordés dans cet article sont vus en détail dans des articles séparés. Par exemple, la bursite, les types d’arthrite, le remplacement total de genou, et d’autres sujets sont traités dans des articles consacrés aux douleurs du genou avec des détails concernant le diagnostic, les examens, les traitements, etc.

Obésité et douleur au genou

Supporter un corps trop lourd peut endommager sérieusement vos genoux – et devenir extrêmement douloureux. 

Si vous avez déjà chargé le coffre de votre voiture avec des objets lourds ou conduit avec quatre passagers adultes, vous avez sûrement remarqué que la conduite n’était pas si fluide. Les amortisseurs de votre voiture n’ont pas absorbé les bosses et les creux aussi bien qu’ils le feraient avec une charge plus légère.

De la même manière, si vous avez trop de poids sur votre corps, vos genoux peuvent aussi avoir à subir une mauvaise conduite. Les os qui se rejoignent au niveau des genoux sont recouverts par un cartilage, fournissant une surface glissante au fémur, au tibia et à la rotule quand ils se déplacent dans l’articulation quand vous marchez, dit le docteur Jonathan B. Shook, chirurgien orthopédiste à Indianapolis, spécialisé dans les douleurs à la hanche, à l’épaule et au genou.

Quand vous pesez plus que ne le devez, vous exercez une plus grande force sur ce cartilage. « Quand vous mettez plus de force sur le cartilage, il s’use plus vite, » dit le Dr. Shook. Une variété d’études ont montré des liens entre avoir un corps en surpoids et avoir une douleur au genou. Et dans plusieurs cas, une maladie appelée arthrose est le lien entre les deux.

Le Lien Entre le Poids et la Douleur au Genou

Dans une récente étude, les chercheurs ont essayé d’établir un lien entre les changements d’indice de masse corporelle (IMC) et les douleurs au genou chez 594 femmes de plus de 14 ans. Ils ont trouvé que les femmes avec les plus IMC avaient plus de chances d’avoir des douleurs aux genoux. Dans une autre étude, les chercheurs néerlandais ont utilisé des rayons X sur les genoux d’individus, et ont répété l’expérience six ans plus tard. Ceux avec un IMC de plus de 27 avaient 3 fois plus de chance de développer une  arthrose des genoux. Par exemple, une femme mesurant 1,68 m et pesant 76 kg a un IMC de 27.

Avoir un corps en surpoids peut également mener à la sécrétion d’une hormone appelée leptine, et certains experts pensent qu’elle joue un rôle dans le développement de l’arthrose. De plus, le corps en surpoids secrété des substances favorables à l’inflammation du corps. Deux d’entre elles, appelées facteur de nécrose des tumeurs alpha et  interleukine-1, semblent jouer un rôle important dans l’endommagement du cartilage remarqué avec l’arthrose.

Gérer le Surpoids pour Soulager laDouleur au genou

Voici la bonne nouvelle : dans une étude récente sur les personnes en surpoids et les personnes obèses avec une arthrose aux genoux, ce qui ont perdu du poids avec un régime et de l’exercice ont réduit leurs douleurs aux genoux environ de moitié. Perdre du poids est donc un élément important pour la santé de vos genoux, dit Shook.

Le National Institutes of Health recommande les étapes suivantes pour faire de l’exercice sans danger quand on souffre de douleurs aux genoux :

  • Se faite consulter. Parlez à votre docteur si vous avez des problèmes de santé chroniques ou si vous pensez que l’exercice peut entraîner une blessure. Si vous avez déjà des douleurs aux genoux, voyez avec votre docteur quelles activités sont sans danger pour vous.
  • L’exercice. Des exercices pour les personnes plus lourdes dont la marche – même pour quelques minutes au début – vélo intérieur et extérieur, et musculation pour fortifier vos muscles.
  • Soyez plus actifs. Faites plus d’activités physiques dans votre vie quotidienne. Marchez quand vous êtes au téléphone (après tout, c’est pourquoi ils sont sans fil!), jouez activement avec vos enfants et petits-enfants et faites des visites personnels au travail au lieu d’envoyer des e-mails.

Perdre du poids est quelque chose que vous pouvez faire tout seul et sans dépenser grand chose. Et cela peut vous sauver d’une opération des genoux et d’autres problèmes de santé.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *